Web Bibliotheque Climat

La web bibliothèque climat propose un accès gratuit à une compilation de rapports, études et articles de références sur la science climatique parus ces dernières années.

Changement du cycle du carbone de 1850 à 2100 dans les simulations MPI-ESM pour la phase 5 du projet d’intercomparaison de modèle couplé

Climate and carbon cycle changes from 1850 to 2100 in MPI-ESM simulations for the coupled model intercomparison project phase 5

Giorgetta, M.A., and al.
Journal of Advances in Modeling Earth Systems
17 sept 2013

Le nouveau Modèle du système terrestre de l’Institut Max Planck de (MPI-ESM) est utilisé dans la phase 5 du projet d’intercomparaison de modèle couplé (CMIP5) dans une série d’expériences sur le changement climatique pour différent forçages du CO2 ou forçage basé sur les observations et le scénario RCP. Cet article donne une vision générale des modèles de configurations, des essais sur les forçages, et les procédures l’initialisation et les résultats actuels des simulations de changements dans le climat et le cycle du carbone. il a été trouvé que les rétroactions du climat dépendait du réchauffement climatique et peutêtre de l’histoire des forçages. Le réchauffement climatique de 1850 à 2100  serait de 1,5°c selon le modèle RCP2.6 jusqu’à 4.4°c selon le scénario RCP8.5. Selon cette palette de changements de température et de précipitation sont indépendant du réchauffement climatique. Le modèle montre une tendance à réduire l’efficacité de l’océan à absorber la chaleur lors d’un réchauffement du climat, et une accélération dans le réchauffement sur les dernières années. La sensibilité aux précipitations peut aussi importante que 2,5% par Kelvin si la concentration de CO2 est constante, ou réduite à 1.6% par Kelvin si la concentration de CO2 augmente. L’absorption océanique du carbone d’origine anthropogène augmente considérable avec le temps dans tous les scénarios, et devient plus faible dans les essais forçés par le modèle RCP2.6 et devient plus fort dans ceux du RCP8.5. La terre aussi sert de puit de carbone dans tous les scénarios, en particulier dans les régions boréales. Les sources tropicales importantes de carbone  trouvées dans les tests des modèles RCP 2.6 et 8.5 sont presque absent dans ceux du RCP 4.5, ce qui peut être expliqué par la prise en compte de la reforestation dans le scénario RCP 4.5.

Abstract :

The new Max Planck Institute Earth System Model (MPI-ESM) is used in the Coupled Model Intercomparison Project phase 5 (CMIP5) in a series of climate change experiments for either idealized CO2-only forcing or forcings based on observations and the Representative Concentration Pathway (RCP) scenarios. The paper gives an overview of the model configurations, experiments related forcings, and initialization procedures and presents results for the simulated changes in climate and carbon cycle. It is found that the climate feedback depends on the global warming and possibly the forcing history. The global warming from 1850 to 2100 ranges from 1.5°C under the RCP2.6 scenario to 4.4°C under the RCP8.5 scenario. Over this range the patterns of temperature and precipitation change are nearly independent of the global warming. The model shows a tendency to reduce the ocean heat uptake efficiency towards a warmer climate, and hence acceleration in warming in the later years. The precipitation sensitivity can be as high as 2.5% K-1 if the CO2 concentration is constant, or as small as 1.6% K-1, if the CO2 concentration is increasing. The oceanic uptake of anthropogenic carbon increases over time in all scenarios, being smallest in the experiment forced by RCP2.6 and largest in that for RCP8.5. The land also serves as a net carbon sink in all scenarios, predominantly in boreal regions. The strong tropical carbon sources found in the RCP2.6 and RCP8.5 experiments are almost absent in the RCP4.5 experiment, which can be explained by reforestation in the RCP4.5 scenario.

Télécharger la ficheConsulter l'article en ligne

Températures

Un site du

Logo RAC-F

Financé par

Logo ADEME

Pour découvrir les conclusions du dernier rapport du GIEC, établi sur la base de ces articles scientifiques, rendez vous sur leclimatchange.fr

Conception et réalisation : Thibaut Caroli