Web Bibliotheque Climat

La web bibliothèque climat propose un accès gratuit à une compilation de rapports, études et articles de références sur la science climatique parus ces dernières années.

Changements dans les extrêmes de températures et de précipitation dans l’ensemble de modèle CIMP5

Changes in temperature and precipitation extremes in the CMIP5 ensemble

Kharin, V. V., F. W. Zwiers, X. Zhang, and M. Wehner
Climate Change
01 juil 2013

20 ans de températures et de précipitations extrêmes et la projection de leurs changement futurs ont été évalués dans un ensemble de modèles climatiques participant dans le Projet de modèle couplé d’intercomparaison phase 5 (CMIP5). Le modèle simulait assez bien les extrêmes de chaleur de la fin du 20è siècle, en comparaison aux estimations des réanalyses. Les extrêmes de précipitation simulés sont plausible pour les extratropiques. Les extrêmes de froid de CMIP5 se réchauffent généralement plus vite que les extrêmes de chaud, en particulier dans les régions où la neige et glace se retirent avec le réchauffement mondial. Les changements relatifs de l’intensité des extrêmes de précipitation dépassent en général les changements relatifs dans la moyenne annuelle de précipitation. Le temps d’attente correspondant aux évènements de précipitation extrêmes du dernier 20è siècle ont diminué quasiment partout, à l’exception de quelques régions subtropicales. La sensibilité planétaire du CMIP5 pour les précipitations extrêmes est d’environ 6% par °C, avec en général des valeurs plus faible dans les zones extratropicales.

 

Abstract :

Twenty-year temperature and precipitation extremes and their projected future changes are evaluated in an ensemble of climate models participating in the Coupled Model Intercomparison Project Phase 5 (CMIP5) The models simulate late 20th century warm extremes reasonably well, compared to estimates from reanalyses. Simulated late 20th century precipitation extremes are plausible in the extratropics. CMIP5 cold extremes generally warm faster than warm extremes, mainly in regions where snow and sea-ice retreat with global warming.. Relative changes in the intensity of precipitation extremes generally exceed relative changes in annual mean precipitation. The corresponding waiting times for late 20th century extreme precipitation events are reduced almost everywhere, except for a few subtropical regions. The CMIP5 planetary sensitivity in extreme precipitation is about 6 %/°C, with generally lower values over extratropical land.

Télécharger la ficheConsulter l'article en ligne

Sécheresse & Précipitations

Un site du

Logo RAC-F

Financé par

Logo ADEME

Pour découvrir les conclusions du dernier rapport du GIEC, établi sur la base de ces articles scientifiques, rendez vous sur leclimatchange.fr

Conception et réalisation : Thibaut Caroli