Web Bibliotheque Climat

La web bibliothèque climat propose un accès gratuit à une compilation de rapports, études et articles de références sur la science climatique parus ces dernières années.

Changements observables dans les fréquences de températures extrêmes

Detectable changes in the frequency of temperature extremes

Morak, S., G. C. Hegerl, and N. Christidis
Journal of climate
01 mar 2013

Cette étude détermine comment les changement récemment observé dans la fréquence des évènements extrêmes de chaud et de froid sur terre peuvent être expliqués par la variabilité climatique ou s’ils répondent de manière visible à des influences extérieures. Les auteurs analysent les changement de la fréquence des températures journalières modérées à extrêmes, le nombre de jours dépassant 90% et le nombre de jours restant sous 10% températures minimum et maximum journalières, pour les saisons froides et chaudes. Cette analyse est réalisée sur différentes échelles spatiales et de manière séparée pour les données saisons froides et chaudes. L’empreinte des forçages externes provient d’un ensemble de simulations produites dans la version 1 du Modèle environnemental global du center Hadley, avec l’ensemble des forçages anthropiques et naturels. Les observations montrent une augmentation des extrêmes chauds et une diminution des extrêmes de froid dans l’ensemble des saisons et dans la plupart des régions qui sont généralement bien établis dans le modèle. Quelques différences régionales entre le modèle et les observations peuvent être dues au forçages locaux ou aux changement de la dynamique climatique. Des analyses, utilisant des empreintes optimisées et non, montrent que l’influence des forçages externes est détectable dans les observations des extrêmes de chaud et de froid, et dans les saisons froides et chaudes, sur la période 1951-2003 à un taux de 5%. Cela est aussi détectable séparément pour l’hémisphère sud et nord et la plupart des régions analysées.

 

Abstract :

This study determines whether observed recent changes in the frequency of hot and cold extremes over land can be explained by climate variability or whether they show a detectable response to external influences. The authors analyze changes in the frequency of moderate-to-extreme daily temperatures—namely, the number of days exceeding the 90th percentile and the number of days not reaching the 10th percentile of daily minimum (tn90 and tn10, respectively) and maximum (tx90 and tx10, respectively) temperature—for both cold and warm seasons. The analysis is performed on a range of spatial scales and separately for boreal cold- and warm-season data. The fingerprint for external forcing is derived from an ensemble of simulations produced with the Hadley Centre Global Environmental Model, version 1 (HadGEM1), with both anthropogenic and natural forcings. The observations show an increase in warm extremes and a decrease in cold extremes in both seasons and in almost all regions that are generally well captured by the model. Some regional differences between model and observations may be due to local forcings or changes in climate dynamics. A detection analysis, using both optimized and nonoptimized fingerprints, shows that the influence of external forcing is detectable in observations for both cold and warm extremes, and cold and warm seasons, over the period 1951–2003 at the 5% level. It is also detectable separately for the Northern and Southern Hemispheres, and over most regions analyzed.

Télécharger la ficheConsulter l'article en ligne

Températures

Un site du

Logo RAC-F

Financé par

Logo ADEME

Pour découvrir les conclusions du dernier rapport du GIEC, établi sur la base de ces articles scientifiques, rendez vous sur leclimatchange.fr

Conception et réalisation : Thibaut Caroli