Web Bibliotheque Climat

La web bibliothèque climat propose un accès gratuit à une compilation de rapports, études et articles de références sur la science climatique parus ces dernières années.

Conséquences physiques et économiques du changement climatique en Europe

Physical and economic consequences of climate change in Europe

Juan-Carlos Ciscar et al.
PNAS

Résumé :

Les estimations quantitatives des dégâts économiques sont en général basées sur l’agrégation de relations entre le changement de la température et la perte du produit intérieur brut (PIB). Cependant, il est nécessaire d’avoir plus de détails pour dimensions régionales et sectorielles des évaluations des impacts pour pouvoir imaginer et prioriser des stratégies d’adaptation. Les nouveaux progrès dans les modèles de climat régional et des modèles de l’effet physique en Europe permettre une meilleure exploration de ces dimensions. Cet article quantifie les conséquences potentielles d’un changement climatique en Europe sur quatre catégories d’impacts commerciaux (agriculture, débordement de rivières, aires côtières et tourisme) et un impact non marchand. La méthodologie intègre un ensemble de projections cohérentes, de hautes résolutions et des modèles physiques dont un travail de modélisation économique. Nous avons trouvé que si le climat de 2080 se passait aujourd’hui, la perte annuelle du bien-être ménager dans l’Union Européenne pour les quatre effets commerciaux serait entre 0,2 et 1%. Si la perte de prospérité est normalement constante, le réchauffement climatique peut réduire de moitié la croissance de la prospérité annuelle de l’UE. les scenarios avec les températures les plus chaudes et une grande élévation du niveau de la mer entraine des dégâts économiques encore plus forts. Cependant, les résultats montrent qu’il y a de grandes variations entre les régions d’Europe. Le sud de l’Europe, les îles d’Angleterre et le nord de l’Europe centrale semblent les plus sensible au changement climatique. Le nord de l’Europe, d’un autre côté, est la seule région qui aurait des bénéfices économiques, du pour la plus grande part aux effets positifs sur l’agriculture. Les systèmes côtiers, l’agriculture, les rivières sont les plus important des quatre effets marchands évalués.

Abstract

Quantitative estimates of the economic damages of climate change usually are based on aggregate relationships linking average temperature change to loss in gross domestic product (GDP). However, there is a clear need for further detail in the regional and sectoral dimensions of impact assessments to design and prioritize adaptation strategies. New developments in regional climate modeling and physical-impact modeling in Europe allow a better exploration of those dimensions. This article quantifies the potential consequences of climate change in Europe in four market impact categories (agriculture, river floods, coastal areas, and tourism) and one nonmarket impact (human health). The methodology integrates a set of coherent, high-resolution climate change projections and physical models into an economic modeling framework. We find that if the climate of the 2080s were to occur today, the annual loss in household welfare in the European Union (EU) resulting from the four market impacts would range between 0.2–1%. If the welfare loss is assumed to be constant over time, climate change may halve the EU’s annual welfare growth. Scenarios with warmer temperatures and a higher rise in sea level result in more severe economic damage. However, the results show that there are large variations across European regions. Southern Europe, the British Isles, and Central Europe North appear most sensitive to climate change. Northern Europe, on the other hand, is the only region with net economic benefits, driven mainly by the positive effects on agriculture. Coastal systems, agriculture, and river flooding are the most important of the four market impacts assessed.

Consulter l'article en ligne

Economie

Un site du

Logo RAC-F

Financé par

Logo ADEME

Pour découvrir les conclusions du dernier rapport du GIEC, établi sur la base de ces articles scientifiques, rendez vous sur leclimatchange.fr

Conception et réalisation : Thibaut Caroli