Web Bibliotheque Climat

La web bibliothèque climat propose un accès gratuit à une compilation de rapports, études et articles de références sur la science climatique parus ces dernières années.

De l’augmentation de fréquence des sécheresses en Méditerranée

On the increased frequency of Mediterranean drought

Hoerling, M., J. Eischeid, J. Perlwitz, X. Quan, T. Zhang, and P. Pegion
Journal of climate
01 mar 2012

Les zones terrestres autour de la mer Méditerranée ont vécu 10 des 12 hivers les plus secs depuis 1902, en seulement 20 ans. Un changement des précipitations de la saison hivernale en Méditerranéenne vers des conditions de sécheresse auraient eu lieu de 1920 à 2010. L’ampleur de ce changement ne peut pas être liée seulement à la variabilité interne. Les gaz à effets d’origine anthropiques et les forçages dus aux aérosols sont un des facteurs clés pour expliquer cette augmentation des sécheresses, quand les signaux externes n’expliquent que la moitié de cette magnitude. De plus, les forçages de la température de la surface de la mer entre 1902 et 2010 jouent un rôle important dans la sécheresse observée en Méditerranée, et ce signal externe d’accélération de la sécheresse apparait aussi lors d’un signal de changement de la SST. Les hivers plus secs observés en Méditerranée lors du dernier siècle peuvent être compris grâce à un simple travail sur la sensibilité de cette région face à un réchauffement mondial et uniforme des océans et à des changements modestes dans la zone des océans et le gradient de la SST méridienne. Les modèles climatiques utilisant un réchauffement uniforme de 0,5°C des océans mondiaux induisent une sécheresse sur l’est de la Méditerranée mais échouent à générer le signal général observé de cette sécheresse. Pour un réchauffement de la SST de 0,5°C confiné uniquement aux latitudes tropicales, on observe un signal de sécheresse sur l’ensemble de la région Méditerranéenne. Les sécheresses simulées s’amplifient quand l’océan Indien s’élève de 0,5°C de plus que les océans tropicaux, un signal de sécheresse plus fort qui est attribuable à une réponse de la circulation atmosphérique distincte,  ressemblant à la phase positive de l’oscillation Nord Atlantique.

 

Abstract :

The land area surrounding the Mediterranean Sea has experienced 10 of the 12 driest winters since 1902 in just the last 20 years. A change in wintertime Mediterranean precipitation toward drier conditions has likely occurred over 1902–2010 whose magnitude cannot be reconciled with internal variability alone. Anthropogenic greenhouse gas and aerosol forcing are key attributable factors for this increased drying, though the external signal explains only half of the drying magnitude. Furthermore, sea surface temperature (SST) forcing during 1902–2010 likely played an important role in the observed Mediterranean drying, and the externally forced drying signal likely also occurs through an SST change signal.

The observed wintertime Mediterranean drying over the last century can be understood in a simple framework of the region’s sensitivity to a uniform global ocean warming and to modest changes in the ocean’s zonal and meridional SST gradients. Climate models subjected to a uniform +0.5°C warming of the world oceans induce eastern Mediterranean drying but fail to generate the observed widespread Mediterranean drying pattern. For a +0.5°C SST warming confined to tropical latitudes only, a dry signal spanning the entire Mediterranean region occurs. The simulated Mediterranean drying intensifies further when the Indian Ocean is warmed +0.5°C more than the remaining tropical oceans, an enhanced drying signal attributable to a distinctive atmospheric circulation response resembling the positive phase of the North Atlantic Oscillation.

Télécharger la ficheConsulter l'article en ligne

Sécheresse & Précipitations

Un site du

Logo RAC-F

Financé par

Logo ADEME

Pour découvrir les conclusions du dernier rapport du GIEC, établi sur la base de ces articles scientifiques, rendez vous sur leclimatchange.fr

Conception et réalisation : Thibaut Caroli