Web Bibliotheque Climat

La web bibliothèque climat propose un accès gratuit à une compilation de rapports, études et articles de références sur la science climatique parus ces dernières années.

Le réchauffement climatique dans les anciens et nouveaux scénari utilisant les estimations de niveau de sensibilité du climat du GIEC

Global warming under old and new scenarios using IPCC climate sensitivity range estimates

Rogelj, J., Meinshausen, M., Knutti, R.
Nature Climate Change
05 fév 2012

Un nouvel ensemble de quatre scenari RCPs a été réalisé. Les modèles RCP couvrent une large palette de de voies de stabilisation, d’atténuation ou non. Les estimations de température qui en résultent sont plus grandes que celui des scenari SRES, qui couvrent uniquement les scenari de non-atténuation. Le modèle RCP 8.5, représentant une haute émission, non atténuée, donne un résultat des températures de 4.0 à 6°C pour 2100 (66% de probabilité). Le plus bas, RCP 2.6, en supposant des actions significatives pour le climat, limite l’augmentation de température mondiale à 2°C avec une probabilité moyenne (à une probabilité de plus de 66%).

Les projections climatiques pour le quatrième rapport (AR4) du GIEC étaient basées sur les scenari issus du Rapport special sur les scénari d’émissions (SRES) et les simulations de la troisième phase du projet 3 d’intercomparaison de modèles couplés (CMIP3). Depuis, un nouvel ensemble de 4 scenari (RCPs) a été désigné. Les projections climatiques du 5è rapport du GIEC seront basées sur la 5è phase du Projet (CMIP5), qui introduit les dernières versions de modèles (RCP). Cela implique un changement des modèles et scénari dans le 5ème rapport, permettant une comparaison avec la complexe littérature accumulée jusque là. Pour faciliter cette comparaison, nous utilisons des probabilités des projections climatiques de l’ensemble des scénari SRES et RCP dans un cadre unique et cohérent. Ces estimations sont basées sur l’établissement d’un modèle qui prend en compte, de façon probabiliste, le consensus général sur la compréhension de l’incertitude quant à la sensibilité du climat, synthétise les connaissances du système climatique et du cycle du carbone, et est contraint par le réchauffement historique.

 

Abstract :

 

Climate projections for the fourth assessment report1 (AR4) of the Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC) were based on scenarios from the Special Report on Emissions Scenarios2 (SRES) and simulations of the third phase of the Coupled Model Intercomparison Project3 (CMIP3). Since then, a new set of four scenarios (the representative concentration pathways or RCPs) was designed4. Climate projections in the IPCC fifth assessment report (AR5) will be based on the fifth phase of the Coupled Model Intercomparison Project5 (CMIP5), which incorporates the latest versions of climate models and focuses on RCPs. This implies that by AR5 both models and scenarios will have changed, making a comparison with earlier literature challenging. To facilitate this comparison, we provide probabilistic climate projections of both SRES scenarios and RCPs in a single consistent framework. These estimates are based on a model set-up that probabilistically takes into account the overall consensus understanding of climate sensitivity uncertainty, synthesizes the understanding of climate system and carbon-cycle behaviour, and is at the same time constrained by the observed historical warming.

The RCPs span a large range of stabilization, mitigation and nonmitigation pathways. The resulting range of temperature estimates is therefore larger than the range of the SRES scenarios, which cover only non-mitigation scenarios (Table 2). RCP8.5, representing a high-emission, non-mitigation future, yields a range of temperature outcomes of 4.0 to 6:1 C by 2100 (66% range). The lowest RCP 2.6, assuming significant climate action, limits global temperature increase to below 2°C with a `likely’ chance (greater than 66% probability).

Télécharger la ficheConsulter l'article en ligne

Températures

Un site du

Logo RAC-F

Financé par

Logo ADEME

Pour découvrir les conclusions du dernier rapport du GIEC, établi sur la base de ces articles scientifiques, rendez vous sur leclimatchange.fr

Conception et réalisation : Thibaut Caroli