Web Bibliotheque Climat

La web bibliothèque climat propose un accès gratuit à une compilation de rapports, études et articles de références sur la science climatique parus ces dernières années.

Les contributions récentes des glaciers et des calottes glacières sur la hausse du niveau des océans

Recent contributions of glaciers and ice caps to sea level rise

T. Jacob et. al.
Nature
20 mai 2010

Les Glaciers et calottes glacières (Glacier and ice caps –GICs) — hors périphérie du Groenland et de l’Antarctique — ont diminué à la vitesse de 148 gigatonnes (Gt) par an entre janvier 2003 et décembre 2010 et ont ainsi contribué à la hausse du niveau des océans à hauteur de 0,41 mm par an. La plupart des études précédentes estimaient le volume des glaciers et calottes glacières à partir de mesuressporadiques, représentant seulement une petite partie de ces glaciers et calottes glacières et ne permettant donc pas d’avoir une estimation claire de leur impact sur la hausse du niveau des océans. Les auteurs ont donc ici utilisé des données satellites (GRACE) qui ont permis de calculer la variation de masse pour toutes les régions couvertes par une surface de glace supérieure à 100 km2. Ces résultats sont environ 30 % plus faibles que les estimations faites dans les précédentes études pour la période 2003-2010. En particulier, les hautes montagnes d’Asie montrent une perte de seulement 4 Gt par an entre 2003 et 2010 alors que les précédentes études l’estimaient à 47 Gt par an. Pour compléter l’étude, les auteurs ont estimé la perte de glace au Groenland et en Antarctique (en intégrant les GICsà leur périphérie) et ont estimé à 1,06 mm par an leur contribution à la hausse du niveau des océans. Ainsi, la contribution de toutes les régions couvertes par de la glace serait de 1,48 mm par an, ce qui est alors en adéquation avec les estimations indépendantes de hausse du niveau des océans dues à la fonte des glaciers terrestres et aux autres sources terrestres.

 

Abstract :

Glaciers and ice caps (GICs) are important contributors to present- day global mean sea level rise1–4. Most previous global mass balance estimates for GICs rely on extrapolation of sparse mass balance measurements1,2,4representing only a small fraction of the GIC area, leaving their overall contribution to sea level rise unclear. Here we show that GICs, excluding the Greenland and Antarctic peripheral GICs, lost mass at a rate of 148 6 30 Gt yr21 from January 2003 to December 2010, contributing 0.41 6 0.08 mm yr21 to sea level rise. Our results are based on a global, simultaneous inversion of monthly GRACE-derived satellite gravity fields, from which we calculate the mass change over all ice-covered regions greater in area than 100 km2. The GIC rate for 2003–2010 is about 30 per cent smaller than the previous mass balance estimate that most closely matches our study period2. The high mountains of Asia,  in particular, show a mass loss of only 4 6 20 Gt yr21 for 2003–2010, compared with 47–55 Gt yr21 in previously published estimates2,5. For completeness, we also estimate that the Greenland and Antarctic ice sheets, including their peripheral GICs, con- tributed 1.06 6 0.19 mm yr21 to sea level rise over the same time period. The total contribution to sea level rise from all ice-covered regions is thus 1.48 6 0.26 mm yr21, which agrees well with inde- pendent estimates of sea level rise originating from land ice loss and other terrestrial sources6.

Consulter l'article en ligne

Niveau des mers et fonte des glaciers

Un site du

Logo RAC-F

Financé par

Logo ADEME

Pour découvrir les conclusions du dernier rapport du GIEC, établi sur la base de ces articles scientifiques, rendez vous sur leclimatchange.fr

Conception et réalisation : Thibaut Caroli