Web Bibliotheque Climat

La web bibliothèque climat propose un accès gratuit à une compilation de rapports, études et articles de références sur la science climatique parus ces dernières années.

Quel effet auraient quelques degrés de changement du climat sur le bilan thermique humain ? Implications pour l’activité humaine

What effect will a few degrees of climate change have on human heat balance? Implications for human activity

Maloney, S.K. and C.F. Forbes
International Journal of Biometeorology

Bien que plusieurs facteurs, affectant la santé humaine, qui pourraient altérer le changement climatique soient discutés, il n’existe pas de discussion sur la façon dont un réchauffement futur affecterait la thermorégulation des hommes. Utilisant des données historiques du climat pour une ville australienne et des projections pour le climat d’Australie en 2070, nous abordons la question en utilisant des modèles de bilan d’énergie pour les humains engagés dans différents niveaux d’activité hors du travail manuel. Nous avons d’abord validé deux modèles de bilan thermique contre des données empiriques et ensuite utilisé les modèles pour prédire le nombre de jours pour aujourd’hui et en 2070 où (1) la transpiration sera nécessaire pour atteindre un équilibre thermique, où (2) cet équilibre ne sera pas possible et l’hyperthermie se développera, et où (3) la température corporelle descendra de 2,5°C en moins de 2h, ce que nous appelons les « jours dangereux ». Le modèle s’applique pour les personnes acclimatées et celles non habituées. Le modèle montre que, pour des personnes non acclimatées, une activité extérieure ne serait pas possible sur 33 à 45 jours par an, comparé à 4 à 6 jours par an aujourd’hui. Pour les personnes acclimatées, la situation est moins extrême mais des activités de loisir comme le golf ne seraient pas possible pendant 5 à 14 jours par an comparé à 1 jour sur 5 ans aujourd’hui, et le travail manuel serait dangereux sur 15 à 26 jours par an face à un jour par an aujourd’hui. Il est clair que le changement climatique aurait des conséquences importantes pour les loisirs, l’activité économique, et la santé en Australie.

Abstract

While many factors affecting human health that will alter with climate change are being discussed, there has been no discussion about how a warmer future will affect man’s thermoregulation. Using historical climate data for an Australian city and projections for Australia’s climate in 2070, we address the issue using heat balance modelling for humans engaged in various levels of activity from rest to manual labour. We first validate two heat balance models against empirical data and then use the models to predict the number of days at present and in 2070 that (1) sweating will be required to attain heat balance, (2) heat balance will not be possible and hyperthermia will develop, and (3) body temperature will increase by 2.5°C in less than 2 h, which we term “dangerous days”. The modelling is applied to people in an unacclimatised and an acclimatised state. The modelling shows that, for unacclimatised people, outdoor activity will not be possible on 33–45 days per year, compared to 4–6 days per year at present. For acclimatised people the situation is less dire but leisure activity like golf will be not be possible on 5–14 days per year compared to 1 day in 5 years at present, and manual labour will be dangerous to perform on 15–26 days per year compared to 1 day per year at present. It is obvious that climate change will have important consequences for leisure, economic activity, and health in Australia.

Consulter l'article en ligne

Populations & Sociétés

Un site du

Logo RAC-F

Financé par

Logo ADEME

Pour découvrir les conclusions du dernier rapport du GIEC, établi sur la base de ces articles scientifiques, rendez vous sur leclimatchange.fr

Conception et réalisation : Thibaut Caroli