Web Bibliotheque Climat

La web bibliothèque climat propose un accès gratuit à une compilation de rapports, études et articles de références sur la science climatique parus ces dernières années.

Sensibilité des pluies sahariennes (sahéliennes) du 20ème siècle aux aérosols et aux forçages de CO2

Sensitivity of Twentieth-Century Sahel Rainfall to Sulfate Aerosol and CO2 Forcing

Ackerley, D., B. B. B. Booth, S. H. E. Knight, E. J. Highwood, D. J. Frame, M. R. Allen, and D. P. Rowell
Journal of climate
01 oct 2011

Une parfaite compréhension des causes de la sécheresse extrême qui a touché le Sahel au cours de la dernière partie du 20ème siècle reste difficile 25 ans après le pic de l’évènement. De précédentes études ont suggérées que cette tendance à la sécheresse pouvait être expliquée par des cycles de dix ans de la variabilité naturelle ou par les émissions dues à l’être humain, mais ces études manquent d’une quantité suffisamment large de modèles pour choisir une cause plus qu’une autre. Cet article souligne les signatures de deux aérosols ainsi que des changements des gaz à effet de serre sur les pluies sahéliennes. Cette réponses idéalisées sont utilisées pour interpréter les résultats des changements historiques des pluies sahéliennes pour deux grands ensembles de modèle climatique couplé, avec des incertitudes d’échantillonnage provenant de la variabilité interne et de la formulation du modèle. La taille de ces ensembles donne un rôle relatif aux changements dus à l’homme et à la variabilité naturelle pour les précipitations historiques du Sahel à évaluer. Le papier démontre que les changements historiques des aérosols peuvent expliquer la plupart des signaux de sécheresses de 1940 à 1980 et une proportion notable des sécheresses les plus prononcées de 1950 à 1980.

 

Abstract :

A full understanding of the causes of the severe drought seen in the Sahel in the latter part of the twentieth-century remains elusive some 25 yr after the height of the event. Previous studies have suggested that this drying trend may be explained by either decadal modes of natural variability or by human-driven emissions (primarily aerosols), but these studies lacked a sufficiently large number of models to attribute one cause over the other. In this paper, signatures of both aerosol and greenhouse gas changes on Sahel rainfall are illustrated. These idealized responses are used to interpret the results of historical Sahel rainfall changes from two very large ensembles of fully coupled climate models, which both sample uncertainties arising from internal variability and model formulation. The sizes of these ensembles enable the relative role of human-driven changes and natural variability on historic Sahel rainfall to be assessed. The paper demonstrates that historic aerosol changes are likely to explain most of the underlying 1940–80 drying signal and a notable proportion of the more pronounced 1950–80 drying.

Consulter l'article en ligne

Sécheresse & Précipitations

Un site du

Logo RAC-F

Financé par

Logo ADEME

Pour découvrir les conclusions du dernier rapport du GIEC, établi sur la base de ces articles scientifiques, rendez vous sur leclimatchange.fr

Conception et réalisation : Thibaut Caroli