Web Bibliotheque Climat

La web bibliothèque climat propose un accès gratuit à une compilation de rapports, études et articles de références sur la science climatique parus ces dernières années.

Variations hémisphériques et à grande échelle de la température de surface de la terre : Une révision et une remise à jour de 2010

Hemispheric and large-scale land surface air temperature variations: an extensive revision and an update to 2010

Jones, P.D., Lister, D.H., Osborn, T.J., Harpham, C., Salmon, M. and Morice, C.P.
Journal of Geophysical Research
18 jan 2014

Les hémisphères Nord et Sud se sont réchauffés respectivement de 1.12 et 0.84°C sur la période 1901-2010. C’est ce qu’a permis de calculer une nouvelle base de données : CRUTEM4 mise en place grâce à la révision approfondie de celle des températures de la station terrestre de l’Unité de recherche climatiques (CRU et  HadCRUT ((Hadley Centre and Climatic Research Unit)). Les températures continentales moyennes pour les zones terrestres développées par le nouveau CRUTEM4 diffèrent légèrement de celles du CRUTEM3. Ainsi l’introduction de plusieurs données provenant de l’Arctique (en particulier de l’Arctique Russe) a permis d’estimer que l’hémisphère Nord s’est réchauffé d’environ 0.1°C de plus que mesuré précédemment depuis 2001.

La nouvelle base de données (CRUTEM4) comprend 5583 enregistrements des stations dont 4842 avaient assez de données sur la période 1961-1990 pour calculer ou estimer la moyenne de température de cette période. Beaucoup d’enregistrements de stations ont vu leurs données remplacées par de nouvelles séries homogénéisées qui ont été produites par un certain nombre d’études, en particulier des Services météorologiques nationaux. La fiabilité des moyennes continentales est évaluée par la production de cinq analyses différentes, chacune incluant un sous-ensemble différent de 20% de la série temporelle de la station et en omettant quelques pays. CRUTEM4 est aussi comparé avec les moyennes continentales produites par les analyses des données ERA-40 (1958-2001) et ERA-Interim (1979-2010) réalisées par le Centre Européen de prévision météorologique à moyen terme (ECMWF). Pour l’hémisphère nord,  la concordance est bonne après 1958 et excellente depuis 1979 à l’échelle mensuelle, annuelle et décennale. Elle est plus faible pour l’hémisphère sud, mais en restreignant l’aire au nord de 60°S, elle s’est radicalement améliorée depuis le milieu des années 1970.

 

Abstract :

This study is an extensive revision of the Climatic Research Unit (CRU) land station temperature database that has been used to produce a grid-box data set of 5° latitude × 5° longitude temperature anomalies. The new database (CRUTEM4) comprises 5583 station records of which 4842 have enough data for the 1961–1990 period to calculate or estimate the average temperatures for this period. Many station records have had their data replaced by newly homogenized series that have been produced by a number of studies, particularly from National Meteorological Services (NMSs). Hemispheric temperature averages for land areas developed with the new CRUTEM4 data set differ slightly from their CRUTEM3 equivalent. The inclusion of much additional data from the Arctic (particularly the Russian Arctic) has led to estimates for the Northern Hemisphere (NH) being warmer by about 0.1°C for the years since 2001. The NH/Southern Hemisphere (SH) warms by 1.12°C/0.84°C over the period 1901–2010. The robustness of the hemispheric averages is assessed by producing five different analyses, each including a different subset of 20% of the station time series and by omitting some large countries. CRUTEM4 is also compared with hemispheric averages produced by reanalyses undertaken by the European Centre for Medium-Range Weather Forecasts (ECMWF): ERA-40 (1958–2001) and ERA-Interim (1979–2010) data sets. For the NH, agreement is good back to 1958 and excellent from 1979 at monthly, annual, and decadal time scales. For the SH, agreement is poorer, but if the area is restricted to the SH north of 60°S, the agreement is dramatically improved from the mid-1970s.

Télécharger la ficheConsulter l'article en ligne

Températures

Un site du

Logo RAC-F

Financé par

Logo ADEME

Pour découvrir les conclusions du dernier rapport du GIEC, établi sur la base de ces articles scientifiques, rendez vous sur leclimatchange.fr

Conception et réalisation : Thibaut Caroli